Bouteille et raisin

L’actualité du vin


17 février 2024

La vallée du Rhône remonte en Bourgogne

Pierre-Jean Villa, après avoir débuté sa carrière viticole en Bourgogne, s’est distingué dans le difficile terrain des coteaux du nord de la vallée du Rhône, devenant une figure de proue dans des appellations telles que saint-joseph, condrieu ou côte-rôtie. Récemment, il a pris les rênes du domaine Albert-Morot, acquis en 2023 par Sophie et Guillaume Poitrinal. Ce domaine, véritable joyau, est promis à d’importants développements futurs.

L’évocation des vignes d’Albert-Morot suscite chez lui un éclat particulier dans le regard, signe d’une passion indéfectible malgré une carrière riche qui l’a vu s’imposer comme une référence. À 58 ans, Villa aborde avec une énergie communicative les projets d’avenir pour le domaine. Avec une démarche dynamique, en baskets, il sillonne ce lieu emblématique, porté par une vision claire et une profonde connaissance du terroir, héritée de ses débuts au Clos de Tart à Morey-Saint-Denis dans les années 1990, là où tout a commencé pour lui.

La vallée du Rhône Nord vous titille, découvrez notre GFV avec Christophe Semaska, une des grosse référence de la Côte-Rôtie !

31 janvier 2024

GFV Côte-Rôtie

Le Figaro Vin, dans sa sélection des meilleures Côtes-Rôties, référence le domaine Christophe Semaska qui est le vigneron de notre GFV Côte-Rôtie.

Le Figaro / Vin 🍷 sélectionne le Domaine Christophe SemaskaGFV Côte-Rôtie disponible – dans les 20 côtes-rôties à avoir absolument en cave ! Même s’il y a une petite coquille quant au vin dégusté (il s’agit du Château de Montlys et non La Fleur de Montlys), ça ne change rien, c’est très bon également !

GFV Christophe Semaska

18 janvier 2024

Marché aux Vins d’Ampuis 2024 : Une Expérience de la Côte-Rôtie

Participez à la 95e édition du célèbre Marché aux Vins d’Ampuis, un événement incontournable pour les amateurs de vin, du 19 au 22 janvier 2024. Chaque jour, de 9h à 19h, plongez dans un monde de saveurs avec plus de 300 vins exceptionnels présentés par 66 vignerons et vigneronnes passionnés.

Historique et Prestige :
Fondé en 1928, le marché aux vins d’Ampuis s’est imposé comme l’un des plus prestigieux marchés de vin en France. Cet événement annuel attire un public diversifié, allant des amateurs éclairés aux professionnels du vin, tous venus découvrir les richesses des AOC de la vallée du Rhône septentrionale.

Dégustations et Rencontres :
Les visiteurs auront l’opportunité unique de rencontrer directement les vignerons, d’échanger avec eux et de déguster une sélection variée de vins. C’est une occasion parfaite pour découvrir de nouveaux millésimes et apprendre directement des producteurs.

Ambiance Conviviale :
Pour une expérience complète, profitez d’une petite halle installée à l’extérieur du marché où vous pourrez vous restaurer et vous détendre dans une ambiance chaleureuse et détendue.

Engagement du Syndicat des Vignerons de Côte-Rôtie :
L’équipe du Syndicat des Vignerons de Côte-Rôtie se consacre à rendre ces quatre jours mémorables. Leur passion et leur dévouement garantissent une expérience enrichissante et festive pour tous les participants.

Ne manquez pas cette occasion unique de plonger dans le monde fascinant du vin au Marché aux Vins d’Ampuis. Réservez vos dates et préparez-vous pour une aventure oenologique inoubliable !

3 janvier 2024

GFV-enligne.com vous souhaite une excellente année 2024 !

1 janvier 2024

Marché aux vins d’Ampuis

Du 19 au 22 janvier 2024 de 9h à 19h tous les jours Rendez-vous pour la 95e édition du Marché aux vins d’Ampuis, retrouvez-nous pour 4 jours de dégustations et rencontres avec plus de 300 vins proposés sur les 66 stands de vigneron.e.s.

Créé en 1928, le marché aux vins d’Ampuis est devenu au fil du temps l’un des plus grands marchés au vin vendeur de France. Durant quatre jours il accueille un public d’amateurs nombreux et varié à la rencontre de 66 vignerons et vigneronnes des différentes AOC de la vallée du Rhône septentrionale.

Une petite halle est installée à l’extérieur du marché, il est possible de s’y restaurer et de profiter d’une ambiance chaleureuse et détendue.
Toute l’équipe du Syndicat des Vignerons de Côte-Rôtie s’attèle à faire de ces 4 jours un moment inoubliable pour les amateurs comme pour eux !

Tarifs
Prix d’entrée 10€

L’occasion de rencontrer le vigneron de notre prochain GFV en Côte-Rôtie !

20 décembre 2023

Comment gratifier vos proches sans impôt grâce au présent d’usage ?

Présent d'usage

Pour ne pas être taxable aux droits de donation, votre « cadeau » doit juridiquement constituer un présent d’usage, et non pas un don manuel. En ce sens, voyons les points auxquels vous devez être vigilant.

Quels types de cadeaux offrir ?

Le bien que vous voulez offrir doit pouvoir être remis « de la main à la main ». Ainsi, ce dernier peut être une somme d’argent (remise par chèque, virement ou en espèces) ou un objet (objet d’art, bijou, véhicule, titres de société, etc.).

Un cadeau de quelle valeur offrir ?

Votre présent doit être modique par rapport à votre fortune, à votre train de vie, et à vos ressources. En d’autres termes, il n’y a aucune limite officielle chiffrée de la valeur à ne pas dépasser, cette limite dépend de votre situation patrimoniale.

Peut-on réaliser un présent d’usage à tout moment ?

Vous devez remettre votre cadeau à l’occasion d’un événement habituel (anniversaire, fête religieuse) ou exceptionnel (mariage, naissance, obtention d’un diplôme).

La transmission est optimisée lorsque, au jour de cet événement :

  • les marchés financiers sont en baisse : la valeur modique des titres remis sera plus aisément démontrée ;
  • ou vous avez une plus-value importante sur l’un de vos biens :le transfert de propriété purge la plus-value et vous évite de payer l’impôt de plus-value.

Quelles conséquences pour l’avenir ?

Le cadeau est définitif, vous ne pouvez pas le reprendre, même en cas d’ingratitude de la part de son bénéficiaire (ex : délits ou injures graves à votre égard).

Par ailleurs le présent d’usage ne sera pas pris en compte dans votre succession pour calculer la part qui revient obligatoirement à vos enfants à votre décès (réserve héréditaire). Ainsi, son bénéficiaire est favorisé par rapport à vos autres héritiers, s’ils ne sont pas eux aussi gratifiés.

Ensuite, le présent d’usage n’étant pas taxable, il est sans conséquences sur les abattements (pour le calcul des droits de donation ou de succession) dont vous disposez pour transmettre au même bénéficiaire.

Enfin, votre enfant est libre d’utiliser son cadeau comme il l’entend. Vous ne pouvez pas conditionner votre cadeau à une obligation de conservation ou d’utilisation (contrairement à une donation qui peut être faite avec charges, c’est-à-dire que la chose donnée vous revient si celui qui reçoit la donation ne respecte pas les charges que vous lui avez imposées volonté,).

Quelles précautions ?

Vous n’avez aucune formalité à respecter. Cependant, il est important de vous ménager la preuve que votre cadeau a été remis à l’occasion invoquée (relevé bancaire, courrier, etc.). Cela vous permettra d’éviter un redressement en cas de contrôle de l’administration fiscale.

Une alternative au présent d’usage ?

D’un côté vous avez le prêt familial, qui vous permet d’aider financièrement une personne de votre cercle familial (enfant, petit-enfant, parent, conjoint, concubin, frères et sœurs, etc.) sans appauvrissement ou dessaisissement définitif.

D’un autre côté vous avez le prêt à usage, qui vous permet de prêter à la personne de votre choix un bien, à charge pour lui de vous le rendre à une date donnée. Par exemple, si ce bien est un bien immobilier, le bénéficiaire du prêt occupe le bien et peut alors économiser des loyers à payer, ou bénéficier de revenus complémentaires s’il est propriétaire d’un logement qu’il met en location.

Fidroit.fr 2023. Tous droits réservés

11 décembre 2023

GFV POMMARD 1er cru « les Epenots »

Devenir propriétaire d'une belle appellation en Bourgogne avec le GFV Pommard

GFV Pommard 1er cru

Le Pommard 1er Cru « Les Épenots » est un vin rouge français de la région de Bourgogne, plus précisément de l’appellation Pommard. Cette appellation est réputée pour ses vins rouges robustes et tanniques, principalement élaborés à partir du cépage Pinot Noir. Les vins de Pommard sont connus pour leur structure riche et leur potentiel de vieillissement.

Le climat « Les Épenots » est l’un des climats les plus renommés de Pommard. Il est divisé en deux parties : Les Petits Épenots et Les Grands Épenots.

Ces vignobles bénéficient d’une excellente exposition et d’un terroir propice à la production de vins de grande qualité.

Les vins issus du climat « Les Épenots » sont typiquement concentrés, avec une belle profondeur de couleur et des arômes complexes de fruits rouges, d’épices et parfois de notes terreuses ou de sous-bois, en particulier avec l’âge. En bouche, ils offrent une belle structure tannique, bien équilibrée par une bonne acidité. Ils sont souvent décrits comme étant puissants et élégants à la fois.

Les Pommard 1er Cru « Les Épenots » sont très appréciés des amateurs de Bourgogne pour leur caractère distinctif et leur aptitude à se bonifier avec le temps. Ils accompagnent idéalement des plats de viandes rouges, du gibier ou des fromages affinés. Comme pour beaucoup de grands vins de Bourgogne, ils gagnent à être ouverts quelques heures avant dégustation ou à être carafés pour s’exprimer pleinement.

12 octobre 2023

Vins du Languedoc : le temps des grands vins

Pic Saint-Loup, Terrasses du Larzac, Faugères… Les grands terroirs du Languedoc donnent désormais des vins du Languedoc d’envergure mondiale pour qui est capable de les appréhender. Décryptage par deux experts.

L’édition 2000 du Guide vert comptait cinq domaines étoilés en Languedoc, ils sont 48 dans l’édition 2023. Le Languedoc est-il surdoué ?

Jérémy Cukierman. L’évolution des vins du languedoc est logique. Voilà une région dominée historiquement par les caves coopératives, une région qui avait peu de moyens, qui n’était pas consciente de son potentiel, « une région qui s’excusait » comme le dit souvent le grand vigneron Olivier Jullien. Alors que les grandes appellations françaises ont vu le jour dans les années 1930 et 1940, les dates de création des AOC languedociennes témoignent de ce retard : les Terrasses du Larzac ont été reconnues en 2014, Picpoul en 2013, Pic Saint-Loup en 2017. À cette aune, les AOC Faugères et Saint-Chinian, créées en 1982, font figure de vétérans…

Consultez l’article complet sur le site de La Revue du Vin de France et découvrez notre Groupement Foncier Viticole dans le Languedoc avec le Domaine de Coursac.

25 septembre 2023

Investir dans un groupement foncier viticole dans le Languedoc

Pourquoi investir dans un Groupement Foncier Viticole et la région du Languedoc

Investir dans un groupement foncier viticole (GFV) dans le Languedoc peut être une option attrayante pour plusieurs raisons, mais il est important de noter que tout investissement comporte des risques. Voici quelques raisons pour lesquelles certaines personnes choisissent d’investir dans un GFV viticole dans cette région :

  1. Potentiel de rendement : Le Languedoc est l’une des principales régions viticoles de France, avec un climat méditerranéen propice à la culture de nombreuses variétés de raisins. En investissant dans un GFV, vous générerez un revenu régulier grâce au bail à long terme qui versera la dotation en bouteilles (éventuellement en numéraire sur votre compte bancaire).

  2. Diversification de portefeuille : L’investissement dans l’immobilier agricole, comme un GFV viticole, peut aider à diversifier un portefeuille d’investissement. Les rendements des investissements agricoles ne sont pas toujours corrélés aux marchés financiers, ce qui peut aider à réduire les risques globaux.

  3. Avantages fiscaux : En France, les investissements dans l’agriculture, y compris les GFV, peuvent bénéficier de certains avantages fiscaux, tels que des réductions d’impôts, ce qui peut rendre l’investissement plus attrayant.

  4. Passion pour le vin : Si vous avez une passion pour le vin et la viticulture, investir dans un GFV dans le Languedoc peut vous permettre de participer activement à l’industrie viticole et de vivre votre passion tout en investissant.

  5. Valeur du patrimoine : Les terres viticoles ont souvent une valeur patrimoniale, qui peut augmenter avec le temps en fonction de l’emplacement, de la qualité du sol et d’autres facteurs. Cela peut être transmis à vos héritiers (avantages fiscaux donation et succession et IFI).

Cependant, il est important de noter que l’investissement dans un GFV viticole comporte également des défis et des risques.

Pour investir dans un groupement foncier viticole GFV, contactez un conseiller au 03 80 24 75 15 pour en connaître les paramètres de ce dispositifs et/ou découvrez son fonctionnement sur notre site.

20 août 2023

Quel rendement attendre lorsqu’on investi dans un Groupement Foncier Viticole (GFV)

Le rendement des groupements fonciers viticoles varies notamment fonction des appellations et des tarifs préfectoraux des fermages

Vignes Domaine Eric et Joël Durand

Un Groupement Foncier Viticole (GFV) est une structure d’investissement dans laquelle plusieurs investisseurs acquièrent ensemble des parcelles de vignobles. Le rendement que vous pouvez attendre d’un investissement dans un GFV dépend de plusieurs facteurs, tels que l’évolution du prix vignoble, les coûts associés, l’évolution du marchés du vin… Voici quelques éléments à considérer (certains ont un impact sur votre rendement d’autres non) :

  1. Contrat de fermage : Dans un GFV avec un fermage classique, les investisseurs louent généralement leurs parcelles de vignes à un exploitant ou vigneron. Le rendement peut être lié aux termes de ce contrat de fermage, qui définissent comment les revenus (la dotation en bouteilles) sont partagés entre les investisseurs et l’exploitant.

  2. L’évolution du prix des vignes : Le foncier viticole évolue en fonction des transactions constatées notamment par les SAFER des différentes appellations concernées.

  3. Variabilité annuelle : L’agriculture est sujette aux aléas climatiques, aux maladies des plantes et à d’autres facteurs imprévisibles. Les rendements peuvent donc varier d’une année à l’autre. Pour autant dans nos GFV cela ne remet pas en cause le versement de la dotation. En deçà d’un certain niveau de récolte, le fermage dû au groupement foncier viticole sera payé non pas en bouteilles mais en numéraire sur votre compte bancaire.

  4. Coûts de production : Les coûts associés à l’entretien du vignoble, à la vinification, à la mise en bouteille, à la commercialisation et autres dépenses ne sont pas à prendre en compte pour évaluer le rendement net. Ils sont uniquement à la charge de l’exploitant.

  5. Marché du vin : La demande et les prix du vin sur le marché peuvent influencer le rendement. Si les prix des bouteilles définis dans le bail dans l’article fermage (dotation servie au groupement foncier viticole) s’apprécies alors votre rendement va mécaniquement augmenter puisque vous aurez dans votre caves des bouteilles dont la valeur augmente.

  6. Durée de l’investissement : Le nombre de bouteilles défini dans le bail à long terme est fixe. Quelle que soit la durée du bail du GFV (en général 18 ans puis tacitement reconduit), elle n’aura pas d’impact sur votre rendement.

  7. La qualité de l’exploitant : La notoriété de l’exploitant à naturellement un impact sur la valeur des bouteilles.

Il est difficile de donner un chiffre précis pour le rendement attendu, car cela dépend de nombreux facteurs. Les rendements annuels pour les investissements dans les GFV avec fermage classique peuvent varier en général entre 2% et 6%, voire plus, en fonction des conditions locales et des facteurs mentionnés ci-dessus.

Découvrez nos groupements fonciers viticoles