L’actualité du vin


13 octobre 2020

GFV, pourquoi le mettre en place ?

Les intérêts du montage d'un GFV.

GFV Bourgogne

Un Groupement Foncier Viticole (GFV) est souvent structuré pour agrandir un domaine viticole. L’opération peut avoir lieu dans toutes les appellations, et elle peut même contenir un château ou une cuverie bien que nous privilégions les opérations sans immobilier.

La valeur des parts détenues de chaque associé du Groupement Foncier Viticole suivra l’évolution du foncier viticole de l’appellation.

 La notoriété du domaine exploitant (du viticulteur) pourra également jouer dans la valorisation de votre investissement.

En général un GFV (Groupement Foncier Viticole) a pour finalité l’acquisition (tout ou partie) des vignes d’un domaine viticole et de le louer à un fermier (viticulteur exploitant). Le fermage (les revenus en bouteilles ou en numéraire) est défini par arrêté préfectoral chaque année. Ce revenu est dû au associés du Groupement Foncier Viticole sans risque d’exploitation.

Aucune charge n’est supportée par le Groupement pour (faire) exploiter sa ou ses vignes. L’associé doit  toutefois s’acquitter de l’impôt sur ses revenus fonciers.

Enfin, point sans aucun doute le plus déterminant, les revenus issus de la location peuvent être exprimés en bouteilles… Ce qui est le cas de notre dernière opération en AOC Beaune avec le Domaine Henri & Gilles Buisson.

mattis amet, ante. non fringilla Aliquam pulvinar elementum venenatis, Lorem mi, dictum