L’actualité du vin


1 juillet 2014

Pourquoi un viticulteur recourt-il au montage d’un GFV (à vocation viticole) ?

Un objectif financier

Nous ne montons pas des groupements viticoles ayant pour objectif de renflouer les comptes de viticulteurs dont l’équilibre financier est délicat. Souvent les viticulteurs choisissent d’uiliser un GFA viticole pour acquérir de nouvelles vignes et ainsi augmenter leur surface de production sans anéantir leur capacité de réinvestissement ou d’endettement.

Certains viticulteurs montent un groupement à partir de vignes qu’ils détiennent déjà. Ainsi, les liquidités récoltées pourront servir au financement de nouvelles acquisitions de vignes ou à l’amélioration de l’outil de production (rénovation de la cuverie par exemple).

Les viticulteurs peuvent aussi poursuivre un objectif successoral en anticipant la transmission.

venenatis Nullam leo vulputate, libero porta. at dapibus elit. non in