GFV du Charmel – Domaine Cauvard

APPELLATION(S)
Beaune Les Prévolles / Beaune 1er cru Les Grèves
INVESTISSEMENT MINIMUM :
NOMBRE DE PARTS :
MONTANT DE LA PART :
FERMAGE :
RENDEMENT :
AVANCEMENT : 100%
cauvard_logo

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Depuis 3 générations, le Domaine Cauvard, propriété familiale, se situe au cœur même de la ville de Beaune. Aujourd’hui, Julien, petit-fils du fondateur, a rejoint ses parents pour faire perdurer l’histoire familiale. Le domaine exploite aujourd’hui 18 hectares sur 5 villages et présente une large gamme de climats de la Côte de Beaune. Les parcelles du domaine sont situées sur les villages de la côte de Beaune avec les appellations Beaune, Aloxe Corton, Pommard et Volnay.

LES CARACTERISTIQUES DU DOMAINE

Mode cultural
Labours des vignes, tailles courtes, ébourgeonnage sévère sont réalisés pour contrôler les rendements, et une lutte raisonnée est appliquée dans le respect de l’environnement, des sols, de la plante et de l’homme.
Type de vinification et d’élevage vins blancs
Les vendanges sont réalisées à 80% mécaniquement avec tri sévère en cuverie lors du passage sur la table de tri. Après le pressurage, le passage en fûts est fait directement. L’élevage est effectué à 100% en fûts dont 20% de fûts neufs pendant 12 mois.
Type de vinification et d’élevage vins rouges
Comme pour les vins blancs, les vendanges sont à 80% mécaniques avec un tri sévère en cuverie et lors du passage sur la table de tri. Chaque parcelle est vinifiée séparément. L’élevage est traditionnel, avec une cuvaison de 15 jours dont 3 jours de macération à froid. Les pigeages et remontages sont fréquents au début de la fermentation, puis moins nombreux. L’élevage est en fûts dont 15 à 20% de fûts neufs pendant 12 à 18 mois selon les cuvées et le millésime. En blanc comme en rouge, les parcelles en coteau, plus prestigieuses et plus délicates d’accès sont vendangées à la main.
Domaine Cauvard : Clos de la Maladière Monopole 2010
La Famille Cauvard, installée dans les faubourg de Beaune, exploite la vigne depuis 1651. Ce Clos est un véritable monopole que le domaine exploite aussi bien en blanc qu’en rouge. Son 2010 se montre discret au nez, l’aération faisant apparaître des notes de griottes… »
Domaine Cauvard : Côte de Beaune Mont Battois 2011
« Pinot enveloppé, puissant, au nez de marc sucré, de moka (15% fût neuf), qui s’appuie sur des tanins fins mais serrés. Une image intense et généreuse de cette appelation… »

LE GFA DU CHARMEL – DOMAINE CAUVARD

La famille Cauvard souhaite améliorer son outil de production en construisant de nouveaux bâtiments sur un terrain dont elle est déjà propriétaire. Le GFV du Charmel a précédemment été créé pour acquérir les vignes grâce à l’accompagnement d’un investisseur de poids qui souhaite aujourd’hui se retirer. Ainsi, la famille Cauvard souhaitant préserver son exploitation et sa capacité d’emprunt ouvre la commercialisation des parts à des investisseurs extérieurs. Père et fils ont un objectif commun : partager cette opportunité avec des amateurs de Bourgogne et créer ainsi un véritable partenariat avec ces amoureux de grand vin.

LES PARCELLES DU GFA

cauvard_04
Une parcelle de Beaune Les Prévolles de 0.3718 ha
Image même de la Bourgogne et capitale de son vin, Beaune attire les regards du monde entier lors de la vente des vins de ses Hospices. Beaune possède l’un des vignobles les plus étendus de la Côte. Une robe éclatante et vive, cette flamme annonce des arômes de fruits rouges (cerise, groseille) et de fruits noirs (cassis et mûre). Ce vin offre au palais le charme croquant du raisin frais. Il s’épanouira en affirmant une structure bien charpentée et parfaitement convaincante.
cauvard_05
Une parcelle de Beaune 1er cru Les Grèves de 0.8317 ha
Ce climat est le plus important de Beaune par sa superficie et sa notoriété. La terre est légère, sablonneuse et caillouteuse, d’où son nom. Ce vin s’affiche pourpre soutenu, velours rouge sombre à densité magenta. Ample, son bouquet s’exprime sur des accents fruités (myrtille, groseille, kirsch) ou fleuris (violette), évoluant vers le sous-bois, l’animal, le cuir, la fourrure, le poivre, la réglisse. Au palais, il est puissant et corsé, structuré, volontiers démonstratif : de la mâche et du corps. Ferme et franc, gras, il a besoin du temps pour s’épanouir. Cette parcelle, en plein côteau est vendangée à la main.

Recevoir le dossier complet :

id, Curabitur sed pulvinar commodo ut dolor. venenatis nec elit. ut