Domaine Pierre COTTON

APPELLATION(S)
Brouilly & Côte de Brouilly – Beaujolais
INVESTISSEMENT MINIMUM :
3 000 €
NOMBRE DE PARTS :
90
MONTANT DE LA PART :
3 000 €
FERMAGE :
6 bouteilles de 3 cuvées différentes
RENDEMENT :
4,87 %
AVANCEMENT : 97%
GFV Pierre COTTON Brouilly

GFV BEAUJOLAIS - AOP BROUILLY - COTE DE BROUILLY

Le domaine

Jeune et talentueux, Pierre Cotton, à la différence de la plupart de ses contemporains, a fait ses études dans études dans la Loire et ses stages chez des vignerons “naturels” pour aller chercher une ouverture d’esprit qui se meurt quelque peu lorsque l’on reste toujours au sein d’une même région.

Il entame ensuite la conversion en bio du domaine familial et commercialise  rapidement sous son nom. Naît dès 2014 un 100% Cotton.

Issu de la même génération que Jules Métras et Yann Bertrand, Pierre espère donner un coup de boost au Beaujolais, trop souvent déserté par les jeunes talents.

Pierre Cotton exploite aujourd’hui 11,46 hectares et vinifie l’intégralité des vins.

L'appellation Brouilly

carte Beaujolais

Le vignoble du Beaujolais s’étend du nord de Lyon au sud de Mâcon dans le département du Rhône et une petite partie en Saône et Loire. Il est administrativement rattaché au vignoble de Bourgogne.

Il est ensuite divisé en appellations Beaujolais et Beaujolais village au sud et au nord par 10 crus : Brouilly, Côte de Brouilly, Morgon, Régnié, Chiroubles, Fleurie, Moulin à vent, Chénas, Saint Amour, Juliénas.

On y produit principalement du vin rouge à partir du cépage Gamay. Mais aussi du vin blanc à partir du Chardonnay.

Le domaine étant situé sur la colline de Brouilly, ses parcelles se situent majoritairement sur les appellations Côte de Brouilly et Brouilly. Mais aussi sur les appellations Beaujolais et Régnié.

Pourquoi un GFV ?

Grâce à la création du GFV 100% Cotton nous gagnerons l’indépendance financière, pour finaliser la transformation du domaine, vers toujours plus de partage et de respect de la Nature.

Pour l’avenir du domaine, Pierre Cotton achève un travail important sur le vignoble et sur les bâtiments pour répondre aux exigences de qualité de la vinification « nature ».

Il développera aussi l’oenotourisme :

  • chambres d’hôtes
  • tables d’hôtes
  • épicerie de produits locaux
  • salle de concerts, expositions, conférences, séminaires…

Recevoir le dossier complet :

fringilla vel, venenatis non ut at Lorem ante. massa Donec quis, ut