Vignes

LES GFV EN TOUTE SIMPLICITÉ

Sans contraintes, sans souci de gestion.

L'ACTUALITÉ DU VIN

26 novembre 2018

Le Grand Tasting Paris – bettane+desseauve

Le Grand Tasting 2018 se déroulera les 30 novembre et 1er décembre au Carrousel du Louvre […]

26 novembre 2018

Le travail de la vigne

Découvrez toutes les étapes de la vie de la vigne : plantation, travail du sol, la […]

2 novembre 2018

La SAFER annonce une augmentation du prix des vignes

Déjà en 2016, la SAFER (Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural) évoquait la hausse des prix […]

22 octobre 2018

Les domaines familiaux de la Bourgogne traditionnelle risquent-ils de disparaître ?

« Les grands crus de Bourgogne sont devenus tellement inabordables que les Français n’ont plus les moyens […]

GFV : GROUPEMENT FONCIER VITICOLE

Le GFV est un placement de diversification tangible à long terme alliant plaisir, avantages fiscaux. Le Groupement Foncier Viticole (GFV), est un groupement foncier agricole qui a pour objectif la propriété collective d’une ou plusieurs vignes.

Retrouvez nos GFV dans les plus prestigieuses régions viticoles…

Investir dans un GFV vous permettra de devenir propriétaire d’appellations viticoles prestigieuses françaises : Bourgogne, Bordelais, Loire, Champagne, Vallée du Rhône… avec des appellations de renom Meursault 1er Cru, Saint Emilion Grand Cru, Châteauneuf du Pape… – Découvrez les domaines classés par région

Une simplicité de fonctionnement…

Des particuliers « investisseurs » se rassemblent pour acquérir un foncier viticole (des vignes). L’exploitation des vignes est confiée, par bail à long terme, à un viticulteur choisi pour son savoir-faire, sa notorité.

Un outil patrimonial performant…

Avantages fiscaux en matière de donation et de succession et d’ISF. Diversification et investissement de long terme. Accéder à la propriété foncière viticole selon ses possibilités sans souci de gestion (dès 5 000 €).

Les revenus de l’opération…

L’associé perçoit, chaque année, les revenus issus du fermage, en proportion du nombre de parts détenues. Ces revenus sont fonction de l’évolution de la valeur du vin de l’appellation (AOC) considérée. Cette valeur est ajustée chaque année et consignée dans un arrêté préfectoral. Le fermage est en général versé en nature « bouteilles » (c’est le choix de la très grande majorité des investisseurs).

pulvinar lectus non accumsan Aliquam libero ipsum fringilla ante.