Vignes

LES GFV EN TOUTE SIMPLICITÉ

Sans contraintes, sans souci de gestion.

L'ACTUALITÉ DU VIN

5 juillet 2016

Note de vigilance

Nous nous permettons d’attirer votre attention sur le fait que nous trouvons actuellement en commercialisation des […]

25 avril 2016

Dégustation Champagne Louise Brison

Vignerons depuis 4 générations et élaborateurs de Champagnes depuis 1991, le domaine familial LOUISE BRISON compte aujourd’hui 13 hectares de […]

22 avril 2016

Réduction d’ISF 2016 et investissement viticole

Vous êtes passionné de vin. Vous l’êtes peut-être moins par l’ISF (impôt de solidarité sur la […]

4 avril 2016

Le prix du foncier viticole est toujours en hausse en 2015

Pour le vin et les vignes, la conjoncture est encore favorable pour le haut de gamme. […]

GFV : GROUPEMENT FONCIER VITICOLE

Le GFV est un placement de diversification tangible à long terme alliant plaisir, avantages fiscaux. Le Groupement Foncier Viticole (GFV), est un groupement foncier agricole qui a pour objectif la propriété collective d’une ou plusieurs vignes.

Retrouvez nos GFV dans les plus prestigieuses régions viticoles…

Investir dans un GFV vous permettra de devenir propriétaire d’appellations viticoles prestigieuses françaises : Bourgogne, Bordelais, Loire, Champagne, Vallée du Rhône… avec des appellations de renom Meursault 1er Cru, Saint Emilion Grand Cru, Châteauneuf du Pape… – Découvrez les domaines classés par région

Une simplicité de fonctionnement…

Des particuliers « investisseurs » se rassemblent pour acquérir un foncier viticole (des vignes). L’exploitation des vignes est confiée, par bail à long terme, à un viticulteur choisi pour son savoir-faire, sa notorité.

Un outil patrimonial performant…

Avantages fiscaux en matière de donation et de succession et d’ISF. Diversification et investissement de long terme. Accéder à la propriété foncière viticole selon ses possibilités sans souci de gestion (dès 5 000 €).

Les revenus de l’opération…

L’associé perçoit, chaque année, les revenus issus du fermage, en proportion du nombre de parts détenues. Ces revenus sont fonction de l’évolution de la valeur du vin de l’appellation (AOC) considérée. Cette valeur est ajustée chaque année et consignée dans un arrêté préfectoral. Le fermage est en général versé en nature « bouteilles » (c’est le choix de la très grande majorité des investisseurs).